chevaux dans un paddock

Paddock cheval : Définition, types, pâtures, clôtures et équipements

Le paddock désigne un parc clôturé où le cheval peut satisfaire ses besoins vitaux comme se nourrir, se promener ou encore être en contact avec d’autres chevaux. 

Il existe plusieurs variantes de paddocks en fonction de son utilité. La forme la plus commune est le paddock de détente qui permet au cheval de se délasser et de prendre l’air pendant la journée.

Qu’est ce qu’un paddock pour cheval ?

Tel qu’énoncé dans l’introduction, le paddock est un espace clôturé permettant au cheval de se détendre et se dégourdir après être resté quelques temps dans son box. 

Il se présente comme une alternative au pré. A la différence que le paddock dispose d’une plus petite superficie. Voici les caractéristiques moyennes du paddock :

  • Taille : environ 20 x 30 m
  • L’espace doit permettre à l’animal de se désaltérer
  • La clôture doit être fabriquée dans des matériaux  qui ne blessent pas le cheval
  • Le sol doit être composé de sable, de terre ou d’herbe 
  • La surface doit toujours être plane, stable et non en pente
  • Pensez à  équiper les zones de piétinement de dalles alvéolées afin d’améliorer la portance du terrain
  • Il faut également penser à enlever régulièrement les crottins afin d’éviter tous risques sanitaires

En ce qui concerne l’aménagement, la structure équestre doit permettre au cheval de bien s’épanouir. Pour cela, voici les points à considérer :

  • Le champ doit pouvoir accueillir un à deux chevaux qui entretiennent de bonnes relations
  • Dans l’idéal, le paddock doit être attenant au box. Ce qui permet à l’animal d’y entrer et sortir à sa guise

Les avantages du paddock

Le paddock est une solution idéale pour offrir une certaine liberté au cheval. Grâce à cet espace vaste, à la fois clôturé et sécurisé, l’animal pourra jouer, se promener, se détendre et se socialiser avec d’autres chevaux !

Par ailleurs, le paddock est également très pratique pour accueillir un cheval convalescent ou encore une jument qui vient de donner naissance à son petit. 

L’animal pourra ainsi profiter de l’espace extérieur tout en vous permettant de le surveiller.

La taille des pâtures

De toute évidence, la taille des pâtures doit correspondre au nombre de chevaux qui s’y trouvent

Selon la règle générale, il faut prévoir 1 hectar/cheval.

Bien entendu, il faut également tenir compte d’autres paramètres comme le type de l’équidé (race, activité, rusticité, production…), la qualité de la prairie et aussi la gestion du pâturage. Chaque herbage doit avoir suffisamment d’auges afin de permettre à chaque animal de se nourrir convenablement.

Bien que le paddock soit un espace extérieur destiné à la détente du cheval, il est également important d’avoir de l’ombrage pour abriter les chevaux pendant les périodes fortement ensoleillées

Vous pouvez ainsi avoir des arbres ou tout simplement installer un auvent.

Les clôtures du paddock

Pour des raisons de sécurité, il est indispensable de construire une clôture autour du paddock

Ainsi, les clôtures doivent être sécurisés et sans danger pour les animaux, au risque de les blesser ou encore de se briser facilement. 

Elles doivent alors être robustes. Voici deux types de clôtures :

  • Clôture en bois. Privilégiez le bois traité en autoclave, au minimum classe 3. Il est aujourd’hui interdit d’utiliser du bois créosoté dans les établissements recevant du public comme les centres équestres.
  • Clôture électrique. Utilisé dans pratiquement tous les centres équestres, ce matériau est une alternative très économique. Toutefois, sa mise en place nécessite une grande attention et des matériaux de qualité.

Par ailleurs, évitez à tout prix le fil de fer qui est le plus souvent à l’origine de nombreux accidents. L’électrification de fer barbelé est quant à elle strictement interdit.

Voici ce à quoi ressemble la structure des clôtures :

  • La hauteur ne doit pas être en dessous de 1,60 m en bordure de route et de 1,30 m entre herbages
  • Il faut avoir au minimum 4 rangs de fils lisses torsadés
  • Il faut avoir 3 lices en bois

Si vous optez pour une clôture en bois, assurez-vous de bien la protéger des dents du cheval. Pour cela, vous pouvez placer un conducteur électrique devant la clôture.

Pour le tracé des clôtures, vous pouvez prélever les recoins des parcelles. Ce qui facilitera l’entretien mécanique des pâturages et réduira aussi les risques d’accident causés par les freinages brusques dans les coins.

L’équipement indispensable dans un paddock

Voici les différents équipements que vous devez avoir dans un paddock :

  • Un portail dont le front doit mesurer entre 3 à 4 m, voire plus afin de laisser passer un véhicule à moteur
  • L’alimentation en eau équipée d’une purge pour l’hiver
  • L’alimentation en électricité pour la clôture

La construction d’un paddock nécessite quelques attentions particulières. Tant au niveau des pâturages qu’au niveau des clôtures, du choix des matériaux et des équipements. Cela, afin d’assurer le bien-être et la sécurité des chevaux !

Posts created 16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut