cheval en balade

Compléments alimentaires pour chevaux qui améliorent sa peau et robe

La santé du cheval ne passe pas uniquement par une meilleure alimentation et des sabots parfaitement entretenus. La peau et la robe sont tout aussi essentielles, notamment pendant la période de mue.

Si cela ne pose pas de grands problèmes pour la majorité des chevaux, les plus vieux ont cependant besoin d’un accompagnement plus important. Il existe divers compléments alimentaires et huiles permettant d’améliorer la peau et la robe du cheval.

L’importance d’une robe saine pour le cheval

Comme pour tout être vivant, la peau est un des organes les plus importantes qui composent l’organisme. Chez le cheval, elle constitue, avec la robe, une véritable barrière le protégeant des poussières, saletés, microbes et bactéries divers nuisibles à sa santé.

En effet, un cheval en bonne santé détient le plus souvent une belle robe toute brillante, tandis qu’un cheval malade ou affaibli possède des poils ternes et cassants.

Si les soins externes jouent un rôle essentiel dans l’amélioration de la robe du cheval, il faut dire également que l’alimentation est toute aussi indispensable. C’est d’ailleurs le premier facteur responsable agissant directement sur le métabolisme et le système immunitaire de l’animal.

Les substances bénéfiques pour la peau et la robe du cheval

Voici les différentes substances indispensables pour une peau et robe sublime du cheval :

  • le zinc est important pour le métabolisme de la peau et de la robe
  • le sélénium participe au processus métabolique du corps du cheval
  • la biotine stimule la croissance des poils et de la corne
  • le cuivre contribue à la fabrication du collagène, important pour la peau
  • la méthionine est importante pour le métabolisme de la robe

Pour puiser ces différents éléments, le cheval peut avoir besoin d’autres sources d’énergie, plus particulièrement pendant la période de mue. C’est pourquoi les compléments alimentaires sont souvent essentiels pour l’aider à stimuler son métabolisme et améliorer sa peau et sa robe.

Avec quels compléments alimentaires aider le cheval pendant la mue ?

Un changement de poils deux fois par an peut vraiment fatiguer le cheval. Si les poils courts d’été se rallongent en automne, tout le processus doit se renouveler en printemps où non seulement il fabrique une nouvelle robe, mais doit également se débarrasser des poils longs d’hiver.

Lors de la période de mue, le cheval a donc besoin davantage des nutriments comme le zinc, la biotine et le sélénium qui sont entre autres des substances responsables de la régénération de poils.

Le cheval doit prendre ces nutriments avant et pendant la mue.

Voici un site avec différents produits pour chevaux : https://www.cheval-energy.com/fr/

Il est également indispensable d’offrir au cheval une alimentation adaptée qui permettra de faciliter le changement de poils.

Voici dans ce cas les compléments alimentaires favorables pour la période de mue :

  • les herbes qui ont un effet détoxifiant et renforcent les défenses du corps
  • les graines de lin sont bonnes pour la digestion et la croissance des poils
  • l’huile de lin apporte de la brillance à la robe et constitue une source d’énergie indéniable
  • l’huile de chardon-marie et huile de chanvre sont riches en oméga-3. Elles sont bonnes pour la robe et la peau
  • la levure de bière favorise le métabolisme et renforce les défenses
  • la silice prévient les carences alimentaires et est favorable pour la peau et la robe
  • les graines de cumin noir agissent positivement sur la peau et la robe grâce aux acides gras insaturés

Ce qu’il faut savoir pour utiliser des compléments alimentaires

Les compléments alimentaires ne sont pas des produits miracles

Contrairement à ce que pense le plus grand nombre, les compléments alimentaires ne sont en aucun cas des produits miracles. Ils peuvent avoir eu de l’effet chez un cheval et pas nécessairement chez un autre. Il est d’ailleurs possible de tester plusieurs compléments.

Ne pas commencer une cure avant la période de mue

Le changement de poils étant un processus naturel, le corps du cheval s’y prépare donc naturellement, et ce, depuis plusieurs semaine à l’avance. Ainsi, pensez à lui donner des compléments alimentaires bien avant la période de mue, car les besoins auraient déjà bien augmenté à ce moment-là.

Nourrissez toujours en fonction des besoins

Le manque de nutriments n’est sans aucun doute favorable à la période de mue tout comme l’excès peut engendrer d’autres troubles de santé. Il est donc important de toujours nourrir l’animal en fonction des besoins. Si nécessaire, réaliser des prises de sang qui permettront de déterminer les manques et rendre la cure plus efficace.

Posts created 16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut