cheval qui dort debout

Comment dorment les chevaux : Un cheval dort allongé ou debout ?

Si vous ne le savez pas encore, nos amis les chevaux sont de grands dormeurs. Eux aussi adorent faire la grasse matinée !

Comme tous les mammifères, ils ont besoin d’un sommeil de qualité afin de permettre leur épanouissement et leur croissance. Bien manger ne suffit évidemment pas, le repos est essentiel pour que les chevaux restent en bonne santé.

Afin de mieux comprendre le monde de l’équitation, et notamment du sommeil des chevaux, voyons comment ils dorment et quelles sont les phases importantes de leur sommeil.

Tout savoir sur le sommeil du cheval

Pour le cheval, il y a une énorme différence entre le repos et le sommeil.

Aussi bien pour les chevaux que pour les autres espèces comme l’homme d’ailleurs, le sommeil se caractérise par différentes phases.

Les études sur le sommeil

Des études ont été réalisées pour démontrer comment ces animaux se comportent pendant le sommeil.

On utilise un électroencéphalogramme pour vérifier l’activité cérébrale. A l’aide de l’électro-oculogramme et de l’électromyogramme, on observe le mouvement des yeux et on mesure la tension des muscles.

Il s’agit des mêmes tests effectués avec les êtres humains, qui, à priori représentent les mêmes caractéristiques de sommeil que les chevaux.  

Les différents types de sommeil

On distingue deux types de sommeil chez les chevaux.

Le sommeil à ondes lentes ou non REM et le sommeil paradoxal dit REM.

Voyons en premier lieu ce qu’est le sommeil à ondes lentes ou non REM.

Le sommeil non REM constitue 4 phases qui se déroulent essentiellement pendant la période nocturne.

  • La phase 1 qui est la phase de l’endormissement. Elle commence dès que l’animal s’endort. Toutefois, elle peut se reproduire plusieurs fois dans la nuit en fonction de la profondeur du sommeil.  Les ondes alfas interviennent dans cette première phase, elles agissent dans le cerveau comme pour interrompre le sommeil. Les yeux du cheval commencent alors à bouger, et il en est de même pour les muscles.
  • La phase 2 elle, correspond à un sommeil plus profond, le cheval est dans la phase du sommeil léger. On observe une diminution considérable de l’activité cérébrale et musculaire. Cette fois, les ondes thêtas, beaucoup moins puissantes que les ondes alphas provoquent un sommeil profond. Elles se composent de complexe K et de spindles. Le complexe K a pour rôle d’alerter le cerveau au moindre mouvement.
  • La phase 3 et 4 où les ondes lentes sont plus présentes. Elles représentent les phases de sommeil profond. L’activité cérébrale est moindre alors que le tonus des muscles est suffisamment élevé.  Le corps du cheval est totalement au repos cette fois et n’agit pas au stimulus. Ces dernières phases sont plus favorables aux somnambulismes.

Voyons maintenant ce qu’il en est du sommeil paradoxal ou sommeil REM.

Ce phase de sommeil est impressionnante !

Le mouvements rapides des yeux est fréquent. Le cheval est complètement détendu puisque les muscles au niveau du cou ou muscles squelettiques sont parfaitement relaxés. Ce qui aura pour effet un bon développement cérébral pour les chevaux en pleine croissance.

Les événements cumulés pendant la journée sont comme stockés au cours du sommeil paradoxal. La durée de sommeil est donc courte à ce moment.

Les positions d’un cheval pour dormir

L’écurie accueille les chevaux. C’est dans cet endroit qu’ils sont à leur aise. C’est l’endroit idéal pour le repos.

Les chevaux dorment allongé ou debout !

Comme les êtres humains, ces animaux ressentent le stress dans leur quotidien. Il suffirait bien d’un changement dans leurs habitudes pour qu’ils soient perturbés. Ce qui va provoquer par la suite des conséquences néfastes sur le sommeil.

Lorsqu’ils s’endorment, ils s’allongent et peuvent directement entrer en phase REM.

Toutefois, un cheval qui dort debout n’est pas dans son sommeil profond. Il risquerait de tomber si c’était le cas.

Les heures de sommeil

Les chevaux sont des animaux dits de proie, par leur histoire évolutive.

Ce qui expliquerait leur capacité à dormir debout, que ce soit pour faire la sieste ou pendant la nuit.

En position allongé, ils sont moins rassurés, comme s’ils étaient programmés à se défendre pour assurer leur survie. Ces mammifères sont toujours sur leur garde et sont prêts à faire face à n’importe quel prédateur.

Enfin, il faut savoir que les chevaux dorment en moyenne 3 heures par jour.

Une écurie adaptée aux chevaux

Un cheval a besoin d’un espace assez large pour satisfaire ses besoins et bien profiter de ses heures de sommeil.

La taille  de l’écurie doit être de 3,5 mètres, pas moins.  Le plus important est d’avoir une hauteur de plus de 2,3 mètres.

Un cheval doit également disposer d’un lit confortable pour l’accueillir. La paille est idéale pour composer un lit adapté. Il est pourtant possible d’utiliser des matériaux non comestibles qui s’avèrent plus résistants et plus absorbants. C’est aussi parfait pour une hygiène plus saine des animaux.

La paille malgré sa praticité à la longue, peut provoquer des coliques et nuire à la santé du cheval.

De plus, pour les chevaux qui ont des problèmes respiratoires, la paille est déconseillée.  

Pour les hôpitaux équestres, la conception d’un meilleur lit pour cheval doit se faire dans les normes.

Un repos optimal et un environnement sain

Comme tous les animaux, le cheval a des besoins particuliers.

La santé mentale et physique de ces animaux est non négligeable afin de  garantir leur épanouissement dans le milieu où ils vivent.

Prévoir des balades

La première chose est de le sortir de temps en temps. Il n’est pas bon de le laisser enfermé toute la journée dans son box. Il faut alors trouver du temps pour les promener un peu dans les champs afin qu’ils respirent l’air pur et profiter de la nature.

C’est capital pour eux d’avoir des activités permettant de travailler leurs muscles et tout le corps d’ailleurs. La marche prévient les problèmes de comportement tels que les stéréotypies. Une petite balade favorise également une bonne digestion.

Le manque de mouvement pourrait être la principale cause d’un problème de digestion par exemple.

Il est donc primordial de veiller à l’environnement de ces équidés !

Jouets pour chevaux

Contrairement à ce que l’on puisse penser, les chevaux ont besoin de divertissement comme les animaux domestiques tels que les chiens, les chats…Il est alors important d’intégrer dans leur environnement des jouets.

Si vous avez des chevaux, rendez-vous dans les magasins spécialisés pour dénicher leurs jouets préférés.  Selon une étude, les chevaux aiment particulièrement les balles.

Mais pour jouer aux balles, il faut une assez grande étable afin qu’ils puissent faire à leur aise.  Avec la taille d’un cheval, l’endroit doit être aménagé pour qu’il puisse rouler confortablement sur le sol et pourchasser la balle sans problème.

Friandises pour chevaux

Vous allez être surpris ! Les chevaux aiment les friandises ! Eh oui, remplissez son espace personnel de bonnes choses pour inspirer à vos animaux favoris la joie de vivre.

Température de l’étable et emplacement de l’écurie

N’oubliez pas, la température à l’étable doit être agréable.

Son box doit être aménagée dans un coin calme où règne la tranquillité. Il faut éloigner les chevaux des bruits et des endroits qui pourraient entraîner le stress.

Les chevaux doivent bien dormir et ont besoin de beaucoup de repos pour rester au top de leur forme.

Aujourd’hui, vous avez tout pour être un bon cavalier. Si les chevaux vous passionnent, vous savez désormais comment prendre soin d’eux, à vous de tenir les rênes !

Posts created 14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut